L’expo René Goscinny fait son cinéma!

L’expo René Goscinny fait son cinéma!

Quarante ans après la mort du célèbre dessinateur et scénariste René Goscinny, la cinémathèque française de Paris lui rend hommage en collaboration avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et l’institut René Goscinny.

Goscinny aimait le cinéma, que ce soit le cinéma antique ou le western il s’inspire de cet art pour créer ses bandes dessinées. L’exposition met en lumière se travail d’adaptation, d’inspiration en appliquant une planche des célèbres planches avec à côté des extraits de films qu’il a utilisé pour façonner ses histoires. Ce dessinateur qui rêvait de devenir le nouveau Walt Disney avait créé les en 1974 studios Idéfix, les premiers studios européen. Ce sont dans ces studios qu’il réalisa lui même quatre long métrages: Astérix et Cléopâtre (1968), Daisy Town(1971), Les 12 travaux d’Astérix (1976) et La Ballade des Dalton (1978).

Mais avant de devenir scénariste, René Goscinny est un dessinateur. Dans les années 1940, l’adolescent se passionne pour la caricature des personnalités qui font l’actualité et s’adonne à l’art du croquis rapide. Il s’amuse notamment avec les figures importantes comme Churchill, Mussolini ou encore Hitler. Dans son collège français argentin de Buenos Aires il participe à la rédaction et l’illustration du journal de son école.

En 1945, Goscinny décide partir s’installer à New-York pour devenir dessinateur dans une agence de presse. C’est en 1951 qu’il pris ses valises pour s’installer à Paris ou il commencera à illustrer le fameux périodique Spirou. Il sort deux premières bandes dessinées qui ne connaissent pas le succès: Capitaine Bibobu et Dick Dicks.

C’est cette même année que le futur scénariste rencontre Uderzo. Ensemble ils explorent le monde de la caricature et du dessin. Ils publient différents travaux dès 1952 comme  Jehan Pistolet, Luc Junior, Benjamin Benjamine, Poussin et Poussif, la famille Cockalane, La famille Moutonnet. Ce ne sera que sept ans plus tard que le célèbre duo sortiront leurs plus grands succès; Astérix, Obélix, Lucky Luke, Iznogoud, Le Petit Nicolas.

A travers cette exposition on peut retracer la riche vie de cet artiste aux multiples talents. De Buenos Aires aux studios Idéfix en passant par ses bandes dessinées et ses diverses rencontres cinématographiques.