Pingyao, le nouveau festival du cinéma chinois

Pingyao, le nouveau festival du cinéma chinois

C’est dans cette ville chinoise que le metteur en scène Jia Zhang-ke (Printemps dans une petite ville) à décidé de créer un nouveau festival de cinéma. Le Pingyao International Film Festival s’installe à Pingyao(PYIFF), une ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco du 28 octobre au 4 novembre 2017.

C’est l’ancien directeur artistique de la Mostra de Venise Marco Müller qui a réalisé la sélection. Le festival comporte 3 sections; deux sections consacrées aux films d’art et d’essaies ainsi que les acteurs émergents. Le troisième est nommé « Work in progress » (traduction « travaux en cours »), il a proposé une dizaine de films chinois, qui n’ont pas été montré aux professionnels de l’industrie du cinéma ainsi ils échappent à la censure et leur travaille et brut et novateur. Le Boucher, de Huang Yitong, est le film sombre qui a reçu le prix de meilleur film.

Rappelons que créer un festival de cinéma n’est pas chose facile. En effet la censure étant reine dans le pays, les cinéastes ne peuvent réaliser ce qu’ils veulent et leurs œuvres sont passées au peigne fin. Les deux anciens principaux festivals ont fermés. Il y avait le festival indépendant de Pékin et celui de Nanki. Pingyao à reçu les autorisations des autorités chinoise, cependant il n’est pas à l’abri d’une fermeture arbitraire du gouvernement.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *