Qui est Didier Daeninckx ?

Qui est Didier Daeninckx ?

Didier Daeninckx est un écrivain français auteur de  nombreux romans policiers à succès. Naît en 1949 à Saint-Denis, il exerce pendant une dizaine d’années le métier d’imprimeur, animateur et journaliste culturel.

C’est en 1984, qu’il publie son premier roman intitulé « Meurtres pour mémoire » dans la «Série Noire» de Gallimard. Avec ce premier thriller il donne le ton à son écriture: retracer des affaires historiques oubliées et retracer des scandales volontairement mis de côté. Didier Daeninckx est un écrivain engagé. Il place au coeur de ses fictions une réelle dimension sociale et replace toujours ses histoires dans le contexte actuel politique.

Au travers de ses romans, cet auteur construit une chronique incisive de la société actuelle. De part son ancien métier de journaliste « local » il décortique des affaires qui ne font pas la une des grands journaux. Auteur et rédacteur en chef du site (aujourd’hui disparu) Amnistia.net qui était un quotidien d’enquêtes en ligne, il s’attaque au problème de mémoire historique, de ces faits que l’on oublie volontairement et qu’il désigne comme du négationnisme. De part ses propos radicaux il se retrouve au coeur de diverses polémique au cours de sa carrière. En effet il attaque en justice d’autres auteurs comme Serge Thion qu’il accuse clairement de négationnisme par exemple, ou de Patrick Bresson (il a d’ailleurs publié un roman sous le titre « Didier dénonce »).

Ainsi Didier Daeninckx est un auteur de polar engagé. Il inscrit toutes ses fictions dans le contexte économique, politique et social de l’époque. Il est le porte parole des faits divers oubliés et inscrit ses oeuvres dans l’histoire comme témoignage du passé.

Il a obtenu de nombreux prix prestigieux au cours de sa carrière comme le Prix populiste, le Prix Louis Guilloux, le Grand prix de littérature policière et le grand Prix Goncourt du livre de jeunesse. En 1994, il reçoit le Prix Paul Féval de Littérature Populaire pour l’ensemble de sa carrière. Puis en 2009, il reçoit le Prix de la Presse des jeunes, du Salon du livre et de la presse jeunesse et du Syndicat de la presse des jeunes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *